Je suis un bureaucrate Genevois de 35 ans et je passe mes journées derrière mon bureau à ne rien faire. Ma vie est, je dirai, trop « ordinaire ». Comme je ne fais presque rien de mes journées, je me suis inscrit sur un site de rencontre cougar.

Cela a toujours été un fantasme pour moi de le faire avec une femme plus âgée que moi. C’est là que j’ai papoté avec une inconnue sous le pseudo de « tifoune« . Elle a 43 ans, célibataire, deux enfants et mère au foyer. Elle a de longs cheveux blonds. Cela m’a fait rire au début, car j’ai toujours pensé que les blondes étaient toutes très sensuelles et j’ai pu le vérifier par moi-même. On s’est donné rendez-vous à 15h juste au coin d’une rue qui passe par mon entreprise.

Femme cougar blonde de Genève

Arrivé à notre rendez-vous, je suis monté sans gêne dans sa berline bleue puis on a roulé en discutant, j’étais tout de même un peu timide. À quelques kilomètres, elle s’est arrêtée et m’a dit de prendre le volant. Ensuite, elle a baissé ma braguette et m’a taillé une pipe pendant que je conduisais.

J’avais un peu peur, car cela ne m’est encore jamais arrivé, mais j’avoue que le sentiment de peur et d’excitation constitue un bon mélange. Je n’en pouvais plus, je me suis arrêté au bord de la route. Elle m’a poussé en arrière, m’a enlevé ma chemise qui était tachée de rouge à lèvres (heureusement que je n’étais pas marié). Elle n’avait qu’à monter sur moi puisqu’elle portait une mini-jupe très courte. On continuait à s’embrasser et je caressais en même temps ses seins. Elle criait de plaisir à force de valser sur mon pénis et je ne tardais pas à la rejoindre en jouissant. C’était ma première expérience avec une cougar à Genève.

id velit, massa suscipit non elit. ante. porta. libero