Je suis informaticien dans une société plutôt connue de Genève. Tous les jours, je me ramène au bureau vers 8 h 30. C’est l’heure à laquelle arrive la secrétaire de mon patron que je désire depuis toujours. Rien que de passer quelques minutes auprès d’elle dans l’ascenseur, ça me fait trop d’effet.

Un jour, mon patron a demandé à me voir parce que son ordinateur avait un petit problème. Eh bien, quand je suis entré, il m’a dit de m’asseoir et de ne pas bouger. Ensuite, il a fermé tous les rideaux. Je me suis demandé ce qu’il voulait faire puisque je ne me souvenais pas avoir fait un sale boulot. J’ai eu des frissons partout tout au long de mon corps.

Finalement, il m’a demandé si j’avais le béguin pour sa secrétaire. Je lui ai dit non alors que je louchais chaque jour sur ses seins. Alors, il m’a dit : tu as intérêt !

Une secrétaire, cougar à Genève

Du sexe dans le placard à balai

Quand je suis sorti, sa secrétaire cette belle femme mûre m’a demandé si je pouvais aller prendre un balai dans le placard puisqu’elle a cassé un verre.

Comme je suis fou de désir pour elle, je me suis exécuté. Je ne savais pas qu’elle allait me suivre. Quand j’ai ouvert la porte du placard, elle m’a poussé dedans et m’a embrassé comme une folle.

Elle s’est déshabillée et m’a caressé. Je ne me rendais plus compte de ce qu’il m’arrivait ! Est-ce que j’étais en train de me faire violer ou si c’était ce que j’attendais depuis longtemps.

Cette cougar m’a fait une pipe, comme jamais qui m’a fait jouir juste avant d’avoir pu dire ouf ! Comme je ne voulais pas être impoli, je lui ai fait une léchouille pour l’aider à jouir. Elle m’a ensuite donné rendez-vous chez elle sur Genève,  le soir !

J’ai pensé que j’étais en train de rêver. C’était un drôle d’expérience.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.