J’ai la quarantaine, je ne suis donc pas un jeunot, mais c’est vrai que, jusqu’à présent, les femmes que je choisissais de mettre dans mon lit avaient toutes entre 30 et 35 ans.

Je ne sais pas pourquoi, mais je trouvais que m’afficher avec une femme plus âgée que moi, ça faisait désordre. Je n’étais pas prêt à sauter le pas.

Après une soirée un peu arrosée, je ne trouvais pas le sommeil. J’ai surfé sur le net et je suis tombé par hasard sur ce site de rencontre cougars.

J’ai d’abord bien ri : je ne soupçonnais même pas l’existence de ce genre de lieu de rencontre virtuel en Suisse.

Du coup, j’ai navigué dessus et je me suis mis à papoter avec une femme.

Elle a de suite annoncé la couleur : 51 ans ! Le choc !

Et puis au fond ? On s’entendait bien, le courant passait, pourquoi me serais-je arrêté à ça ?

Je voyais déjà les potes me chambrer mais tant pis, il fallait que je la rencontre cette femmes mures.

Quelques jours plus tard, elle était dans mon lit. Je ne ferai pas étalage de la nuit que j’ai passée, mais en un mot : encore !

Un truc de fou…On sentait l’expérience derrière cette femme cougar. Jamais je n’avais éprouvé un tel désir physique, elle a su provoquer en moi l’extase de tous mes sens.

Aujourd’hui, je suis plus ouvert d’esprit. Notre relation n’a pas duré, mais j’en garde un souvenir extraordinaire !

Donec pulvinar vulputate, ultricies justo felis nunc non ut risus id